Hullakaya ascension Bolivie Thaki

La première ascension de l’Ullakaya est attribuée aux Allemands, Warner Karl, Hans Wimmer et Hans Richter en 1957.

En remontant  la cordillère Apolobamba vers le nord depuis Kanisaya, nous arrivons à la Laguna Kañuhuma (4720m alt.) au pied du massif de l’Ullakaya (5.810m)  et du Condorini (5.650m). Les noms de ces deux pics nous ont été donnés par les habitants de la vallée, même si les archives de l’histoire de l’Andinisme ainsi que les guides existant les appellent respectivement Huelancalloc et Isacucho. L’ascension de l’Ullakaya n'est pas technique. La montée se fait d’abord sur une crête rocheuse un peu délicate, avant d’arriver sur le glacier. Il ne reste aucune difficulté avant le sommet, excepté une belle crevasse à passer sous le sommet.

Là haut, c’est un superbe plateau glaciaire qui s’offre à nous, avec tout proche le sommet du Condorini. Au loin, la face  sud-est du Cololo nous appelle!

Pour les adeptes de l’engagement physique, vous pourrez vous lancer dans la traversée intégrale de l’Ullakaya et du Condorini. Vous vivrez alors une expérience inoubliable dans un environnement glaciaire à couper le souffle. Sans difficulté technique non plus, cette folle traversée vous amènera plus au nord jusqu’à la Laguna Pujo Pujo.

Ascensions peu technique, un peu engagée (PD+, II)DénivelésTemps de marche
Ascension A/R de l' Ullakaya+1090 m / -1090 m10 à 11 heures
Traversée Ullakaya / Condorini +1760 m / -1825 m 15 à 16 heures