chaupi orco et illampu

Dominant la rafraîchissante vallée de Sorata, le majestueux Illampu (6.368 m) est sans doute le plus esthétique des sommets de la cordillère Royale

L’Illampu forme avec le massif de l’Ancohuma un seul massif d’une superficie d’environ 200 km2.

Après avoir remonté une vallée glaciaire, il faut alors s’attaquer à ses 350 m de paroi inclinée à 65º, avant de poursuivre par une longue arête pentue et ventée jusqu’au sommet (6.368 m).

l´Illampu, une belle ascension, qui représente l’une des voies normales les plus difficiles…. C’est une aventure pour montagnards expérimentés à la recherche de voies sportives.

Les vues, là encore sont époustouflantes sur son voisin l’Ancohuma, lui aussi physique, certes, mais moins technique.

L’Illampu forme avec son voisin immédiat, le Pico Schulz, un beau cirque, royaume de la verticalité, de cathédrales de glace, de pics et d’arêtes aériennes… Enchaîner ces deux sommets, que rêver de mieux ?

Pour les andinistes chevronnés et explorateurs dans l’âme, il est possible de passer de l’autre côté du massif de l’Illampu par son versant Est, depuis le village de Coocoyo….point de départ de nombreux pics encore méconnus comme le Pic Nord de l’Illampu (plus important sommet secondaire de l’Illampu, 6.030 m) ou le Gorra de Hielo.

 

Ascension très technique et engagée (TD/IV)

Illampu (6.368 m)DénivelésTemps de marche
Jour 1 > Camp de Base+900 m / -260 m4 heures
Jour 2 > Camp d´Altitude+650 m / -225 m4 à 5 heures
Jour 3 > Sommet > Camp de Base+1.450 m / -1.875 m14 à 15 heures
Jour 4 > Sorata+245 m / -870 m3 heures