Santiago de Okola est situé entre Achacachi et Carabuco, sur la route menant à la Cordillère Apolobamba, à 140 km de La Paz. Le petit village est niché dans une splendide baie dominée par une colline nommée le Dragon Endormi. Le lieu est juste magique et paradisiaque avec sa plage aux eaux cristallines. L’endroit est idéal pour une parenthèse reposante.

En 2008, les habitants du village ont créé ASITURSO, une association dédiée à la gestion des ressources durables grâce à un projet d’agro-tourisme. Ils préservent ainsi les cultures traditionnelles et les variétés végétales. Ils cultivent 250 variétés dont 85 de pomme de terre, mais aussi du quinoa, des fèves, des oignons, du blé.

La région regorge également de plantes médicinales qui soignent tout type de maux : estomac, tête, fractures, respiration, altitude, toux, arthrose, etc.

Vous serez accueillis chaleureusement dans une des 12 familles de la communauté. Les habitants reçoivent chez eux les touristes et leur font découvrir la beauté du lieu, à travers de jolies randonnées.

Cela permet une alternative au travail dans les champs, un complément de salaire et offre une perspective d’avenir aux jeunes du village, évitant l’exode dans les zones urbaines.

Vous serez logés chez l’habitant, au confort sommaire. C’est un vrai échange culturel, riche en rencontre, mais aussi en apprentissage et en découverte. Vous ne serez pas déçus…

Un repas typique vous sera offert par les familles : l’Apthapi.

Plus qu’un repas un vrai moment de partage où toutes les familles du village mettent en commun tout ce qu’elles ont dans leur cuisine, l’occasion de découvrir plusieurs spécificités culinaires andines, essentiellement du maïs, des pommes de terre et des produits à base de quinoa.

Vous pourrez également vous essayer au tissage. A regarder, l’exercice semble facile, mais dès qu’on s’y attèle on se rend compte de la difficulté et de la dextérité dont elle fait preuve.

Il lui faudra par exemple environ 4 jours pour terminer cette couverture.

Deux belles randonnées sont également organisées par les guides locaux :

L’île de La Tortuga qui offre une vue imprenable sur le lac et l’isla de sol qui se trouve juste en face. On y contemple également le Dragon Dormido, de l’autre côté du village. Nous pouvons observer toutes sortes d’oiseaux, canards, oies andines et même des flamants roses.

L’île de la Tortuga est désormais accessible à pied. Notre guide nous explique que, quand il était jeune, il n’était pas possible d’accéder à l’île à pied. Le niveau du Lac a baissé considérablement depuis quelques années. Nous profitons donc pour nous balader au sommet de cette petite île et savourer une fois de plus la vue sur la baie. Depuis cette île, nous marchons 1h environ le long du lac pour rejoindre l’autre bout de la baie et retourner au village.

Le Dragon Endormi qui offre un panorama magnifique sur toute la baie, le village, et également l’île de la Tortuga. La montée se fait tranquillement. Il faut se frayer le meilleur chemin au milieu des arbustes et des rochers.

Une jolie grotte en hauteur permet de faire une pause pour écouter l’histoire de la légende de Tunupa (qui a donné son nom au volcan près d’Uyuni). Une fois au sommet (4050m), la vue est dégagée sur le lac, véritable mer intérieure.

Le lieu se prête à la contemplation. Aussi, il existe des peintures rupestres situées sur les rochers au pied de la tête du dragon, qu’il est intéressant d’observer.   

Vraiment des très belles randonnées à ne pas manquer !