Le volcan Parinacota forme avec le Pomerape, les jumeaux "Payachatas". Ce dernier est délaissé à tort par les andinistes qui lui préfèrent son voisin, certainement pour son joli cratère situé au sommet.


Le massif de l ’Illampu a toujours fait rêver les montagnards expérimentés. Sa voie normale jusqu’au pic Sud est la plus technique des voies normales.


La première ascension de l’Akamani est attribuée à Ichiro Yoshizawa en 1961.


La Cordillère du sud Lipez, située au sud de la Bolivie à la frontière chilienne, abrite des volcans de moindre altitude. La coiffe de leurs cônes n’est pas couverte de glaciers et leurs flancs sont de véritables palettes de peintre tant les couleurs sont variées.


Les amoureux des volcans ne seront pas moins comblés. La Bolivie présente toute une série d’ascensions très peu techniques mais éprouvantes physiquement.

Les volcans  donnent la plupart du temps du fil à retordre. Ils ont quelque chose de particulier.


Sa première ascension est attribuée aux Allemands, Warner Karl, Hans Wimmer et Hans Richter en 1957.


Le sommet du Cololo fut foulé pour la première fois en 1957 par les Allemands Warner Karl, Hans Wimmer et Hans Richter. Ils l’ont atteint par le versant occidental (Altiplano) alors qu’ils cherchaient à faire un autre sommet.


La première ascension de l’Ullakaya est attribuée aux Allemands, Warner Karl, Hans Wimmer et Hans Richter en 1957.


Sa première ascension est attribuée aux Allemands, Warner Karl, Hans Wimmer et Hans Richter en 1957.


Le volcan Uturuncu est situé plus à l’Est par rapport à ses voisins volcaniques que sont les volcans Iruputuncu, Alto Toroni et Ollagüe.


Pages