Sucre, sans nul doute une des plus belles villes d’Amérique Latine!

Cité blanche aux tuiles romaines, clairement ibérique, harmonieuse et entourée de  collines aux formes douces, à l’intérieur des terres boliviennes.


Potosi, ville des plus grandes richesses, des plus grandes espérances… Ville des plus grandes misères aussi, celles des esclaves venus d´Afrique, puis amérindiens, puis des mineurs indépendants, soumis depuis l’enfance à la terrible loi de la mine.


A 3.810 m d’altitude, le lac Titicaca, quelque part entre une île grecque et un fjord norvégien détient le titre de plus haut lac navigable du monde, depuis qu’en 1872 un bateau à vapeur hissé pièce à pièce à dos de mulet fut assemblé sur ses rivages et navigua sur ses eaux.


Le Salar d’Uyuni, plus vaste désert de sel du monde (presque la moitié de la Belgique), vestige d’un lac qui occupait jadis tout l’Altiplano, se situe à 3.660 mètres d’altitude.


Le Parc Sajama est un lieu magique, vaste et sauvage. Il y règne une ambiance mêlée de légendes et de vie bien réelle des habitants du lieu. 


La ville de La Paz, porte de la Bolivie pour beaucoup, mais quelle Porte ! Parure de diamants scintillante la nuit, foisonnement urbain en pleine nature le jour.


Pages